La psychologie biodynamique

Origine & Spécificités

Les forces clés de la thérapie en psychologie biodynamique

  1. La qualité du lien thérapeutique
  2. La restauration de l'autorégulation, pilier de notre équilibre interne pour faire face au stress
  3. La mise en synergie de pratiques psycho corporelles agissant sur la globalité des niveaux (physiologique, postural, psycho-logique, énergétique, existentiel) pour dénouer les problématiques tout en y associant le travail verbal
  4. L'encouragement des ressources et qualités essentielles de la personne souvent enfouies ou réprimées

Le psychopéristaltisme :

la fonction corporelle interne d'élimination  du stress

Les intestins sont reconnus comme participant à la digestion de l'alimentation, le péristaltisme étant un cycle de contraction et de dilatation qui propulse le bol alimentaire dans l'abdomen.

Les intestins sont aussi impliqués dans l'élimination des tensions nerveuses, c'est le psychopéristaltisme. Quand il fonctionne bien, il évacue la pression des liquides provoquée par le stress, dans la paroi intestinale. Quand il y a excès de stress, le psychopéristaltisme se bloque !

Pour le réouvrir, il faut de la détente. Le massage et l'atmosphère de sécurité agissent fortement à apaiser le système nerveux.

En travaillant par le massage sur les membranes musculaires chargés de liquides saturés d'hormones de stress, les intestins vont réagir en produisant des sons et gargouillements audibles de liquide, qui sont la signature d'élimination des fluides de stress.

Le psychopéristaltisme représente un énorme soutien pour la personne pour installer un état plus allégé et plus calme durablement.

Un peu d'histoire...

La psychologie biodynamique est une thérapie psycho corporelle élaborée par Gerda Boyesen dés les années 50, à partir d'un riche travail évolutif et intégratif de pratiques en physiothérapie, en psychologie clinique, en végétothérapie, d'apport des découvertes de Wilhelm Reich et d'une recherche approfondie du rôle majeur du péristaltisme intestinal dans l'autorégulation du système nerveux végétatif.

La psychologie biodynamique se base sur l'expérience clinique de la réalité que nos états psychiques impactent notre corps et inversement.

Tout en nous se cristallise en mode survie face aux situations stressantes

Nous réagissons à notre environnement extérieur sous forme de sensations, d'émotions, de pensées à 95 % du temps subconscientes. Notre corps, c'est notre contenant d'expérimentations.

Lorsque nous vivons des situations que nous percevons stressantes, cela éveille en nous des états d'êtres et des états corporels chargés de souffrance.

Le corps et le psychisme se blindent pour survivre aux situations que l'on ne digère pas

Par exemple, certaines personnes se coupent de leur corps, de leurs sensations et de leurs émotions par protection vis à vis de situations difficiles.

En parallèle, le corps manifeste aussi cette coupure sous diverses formes (par ex : le corps est compacté avec un diaphragme bloqué ou bien le corps a un manque de tonus et des fuites énergétiques ect).

D'autres se forcent à s'adapter en niant inconsciemment leurs besoins réels, d'autres somatisent ...

Ces systèmes de protections forment des cuirasses qui se mettent en place au niveau musculaire, tissulaire, viscéral et psychique

Les cuirasses saturent le corps de tensions, de contractions, de restrictions respiratoires, de somatisations diverses, de perturbations physiologiques et énergétiques.

Elles participent fortement aux problèmes posturaux, émotionnels, comportementaux, existentiels ...

Faire fondre les cuirasses et restaurer l'autorégulation

L'intérêt de "faire fondre" les cuirasses physiques par un travail avec les massages biodynamiques va permettre d'engager un travail de nettoyage profond du stress dans le corps en éliminant l'adrénaline, les fluides qui saturent les tissus corporels.

Le psychopéristaltisme est un mécanisme de digestion du stress découvert par Gerda Boyesen, il s'agit de la capacité des intestins à digérer le stress et les tensions nerveuses.

Le psychopéristaltisme participe fortement à notre autorégulation car il donne une sensation de PLAISIR et de CONTENTEMENT dans toutes les cellules du corps.


La thérapie biodynamique offre l'opportunité à la personne de restaurer sa capacité à faire face aux aléas et obstacles sans être submergée par le stress.

Enraciner la confiance en la vie

Alléger le corps de ses mémoires et de ses réactions au stress chronique, ressentir ses besoins, exprimer ses émotions est déjà très libérateur.

La thérapie biodynamique permet aussi d'enraciner la confiance en la vie car elle intègre la réalité de l'expérience que l'être humain est interconnecté à la conscience universelle.

Ce qui signifie que la thérapie biodynamique encourage l'accès aux ressources intérieures de la personne pour lui permettre d'aller puiser des réponses qui lui appartiennent.

Elle prépare la personne à faire confiance à sa guidance intérieure qui sait répondre au mieux à ses besoins, ce qui nécessite l'apprentissage de la confiance pour se détacher de la compulsion au contrôle dont la racine est la peur.

Chaque pas que nous faisons vers la confiance est un immense espace de paix que nous créons pour nous-mêmes et ceux qui nous entoure.